skip to Main Content
contact@simplementcocktail.com

Paloma

La Saint-Valentin s’en vient et j’ai décidé cette année pour l’occasion de présenter quelques cocktails ayant la teinte rosée. Cette semaine je profite du retour de vacance de Marie-Ève au Mexique pour présenter un cocktail typiquement mexicain: la Paloma !
Histoire
L’histoire de la Paloma est très obscure. D’autant plus que certains malcommodes ont publié, sur Wikipedia il y a quelques années, une fausse histoire sur l’origine de la Paloma. Les références ont heureusement été retirées depuis. Selon cette fausse histoire, la Paloma aurait été créée 50 ans avant la naissance de son inventeur, un dénommé Evan Harrison.

À la base, la Paloma (la colombe) est un cocktail de tequila et de soda aux pamplemousses. Il est donc peu probablement que le cocktail ait été inventé avant l’apparition des soda pamplemousses autour des années 1960. Les Mexicains ont en effet tendance à aimer mélanger la tequila avec des sodas quelconques, notamment avec du coke ou simplement de l’eau minérale.

La marque de boissons gazeuses Squirt a été la première à exporter des sodas pamplemousses au Mexique un peu avant les années 1960. Puis la fameuse compagnie Fresca, rachetée depuis par Coca Cola, a été créé en 1966. Pour une valeur sure, en 1973 la compagnie Squirt propose à ses clients de mélanger leurs boissons aux pamplemousses avec leurs spiritueux préférés dont le gin, la vodka, le rhum et la tequila.

On peut donc croire que la naissance de la Paloma s’est probablement passée autour des années 1960. Il n’en demeure pas moins que ce cocktail est excellent et qu’il est l’un des plus populaires au Mexique, selon plusieurs même plus populaire que la Margarita!
Type de plat Classique
Keyword Tequila
Auteur François Bérubé

Ingrédients

  • 1 oz Tequila blanche 100% agave
  • 2.5 oz Jus pamplemousse rose fraichement pressé
  • 1/2 oz Jus de lime
  • 1/4 oz Sirop d’agave
  • 2 oz Eau minérale
  • 1 trait Amer aux pamplemousses facultatif

Instructions

  • Dans un shaker, ajouter la tequila, le jus de pamplemousse, le jus de lime et le sirop d’agave.
  • Remplir le shaker de glace et mélanger vigoureusement.
  • Filtrer dans un verre highball rempli de glace.
  • Allonger avec l’eau minérale.
  • Ajouter un trait d’amer au pamplemousse (facultatif).
  • Servir avec une paille.

Notes

 
Dégustation
Malgré la faible quantité de tequila, l’odeur et le goût de l’agave sont bien présent. Le pamplemousse se présente en deuxième en bouche mais il s’étire jusqu’en finale. Il laisse une belle petite amertume adoucit par la lime.
Méthode détaillée
Les club et restaurants préparent généralement le Paloma avec de la tequila et un soda aux pamplemousses. Rien de plus simple et le cocktail est délicieux. Cependant, je préfère le préparer avec la touche Simplement Cocktail, une touche plus moderne, c’est-à-dire avec des ingrédients frais et non transformés. Cela donne une autre dimension au cocktail !
Il est donc très important de presser le jus d’un pamplemousse rose préalablement, tout comme le jus de lime. Ce cocktail allongé se sert dans un verre highball, aussi appelé verre à gin. C’est un verre qui est fait sur la hauteur afin de favoriser l’effervescence de l’eau minérale.
Donc on commence par remplir le verre de glace, cela va le rafraichir pendant la préparation du cocktail. Ensuite dans un shaker, on ajoute la tequila. Je mets seulement une once de tequila, cela suffit à mon avis et on peut se permettre de s’en faire un deuxième sans problème! Puis on ajoute le jus de pamplemousse fraichement pressé et le jus de lime. Pour le sirop d’agave, je recommande 1/4oz puisque je fais normalement ce cocktail en saison. Hors saison, si le pamplemousse est moins sucré, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de sirop d’agave afin de compenser pour le manque sucre naturel du fruit.
Une fois tous ces ingrédients dans le shaker, on ajoute la glace et on mélange vigoureusement jusqu’à ce que le cocktail soit froid. Puis on filtre le cocktail dans le verre préalablement rempli de glace. Je n’utilise pas de tamis car j’aime bien avoir de la pulpe de pamplemousse dans mon cocktail. Si vous n’en voulez pas, utilisez simplement un tamis afin de la cueillir!
Enfin, si vous avez un amer ou une teinture au pamplemousse, ajoutez-en un bon trait afin de donner un peu d’amertume à votre cocktail. C’est facultatif et le cocktail est tout de même très bon sans cet ajout. Puis on allonge avec l’eau minérale et on le sert avec une paille.
Références
Alcademics, Paloma History – Tracing the Facts and Fiction about this Tequila Cocktail’s History, page consultée le 22 janvier 2018.
Taste of the cocktail, In Praise of La Paloma, Mexico’s Preferred Tequila Drink, page consultée le 22 janvier 2018.
Wikipedia, Fresca, page consultée le 22 janvier 2018.

ENVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

    Back To Top