Blue Lagoon

Le tout premier contact avec un cocktail se fait toujours par le sens de la vue. Un beau cocktail part avec une longueur d’avance, on dirait qu’il est bon avant même d’y avoir goûté. Un cocktail bleu, est-ce que ça vous inspire ?

Blue Lagoon

Ingrédients:

  • 2 feuilles de menthe
  • 3/4oz de vodka
  • 3/4oz de curaçao bleu
  • 1/4 de jus de citron
  • 1/4 de jus de lime
  • 1/4 de sirop simple
  • 2oz d’eau froide
  • 1 trait d’amer Angostura
  • 1 cerise à cocktail
  • 1 bouquet de menthe

Méthode:

  • Frapper les deux feuilles de menthe et les déposer dans un verre HighBall.
  • Remplir le verre de glace.
  • Ajouter la vodka, le curaçao, le jus de lime, le jus de citron, le sirop simple, l’amer et l’eau.
  • Mélanger à la cuillère.
  • Décorer d’une cerise à cocktail ainsi que d’un bouquet de menthe.
  • Servir.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour obtenir plus de détails sur nos cocktails

www.facebook.com/SimplementCocktail

www.instagram.com/SimplementCocktail

 

Pour plus d’information sur cette chronique, consultez notre site web

www.simplementcocktail.com

 

Histoire

Le cocktail Blue Lagoon a été développé en 1960 au fameux Harry’s New-York Bar de Paris par le fils de Harry, Andrew (Andy) MacElhone. À la sortie du curaçao bleu sur les marchés européens, il a voulu créer un cocktail à l’image de son père. Il a simplement repris la recette du White Lady et a remplacé le gin par la vodka et le triple sec par le curaçao bleu. À l’origine, le Blue Lagoon était en effet composé que de ces deux ingrédients additionnés de jus de citron. Aujourd’hui, on le consomme plus sucré en utilisant de la limonade du commerce au lieu du jus de citron.

Mais pourquoi le curaçao est-il bleu ? C’est parce qu’on lui a ajouté du colorant alimentaire! Il en existe également du rouge et du vert… La liqueur de curaçao est originaire de l’ile antillaise du même nom appartenant aux Pays-Bas. Les espagnols qui ont découvert cette ile ont eu l’idée d’y planter des oranges pour en faire la culture. Cependant, le climat trop chaud ne permettait pas d’obtenir de bonnes oranges et ils ont abandonnés l’idée ainsi que leurs plantations qui ont donc continuées à survivre de façon sauvage. Si bien qu’avec le temps, elles sont devenues une espèce d’orange à part entière mieux connu sous le nom des « Golden Orange of Curaçao ». Leur pelure amère contient beaucoup d’huile et a permis en 1896 à la compagnie Senior & co. de créer la fameuse liqueur curaçao qui a été reprise par plusieurs compagnies et qui est encore largement utilisée de nos jours pour la confection de nombreux cocktails.

 

Méthode détaillée

L’idée de frapper la menthe est d’en extraire les huiles essentielles afin de donner un bon goût de menthe au cocktail. Pour se faire, il suffit de placer les feuilles de menthe à l’intérieur de la paume d’une de nos mains. Puis on frappe un bon coup. Un peu comme si on se frappe dans les mains. Puis on laisse tomber les feuilles de menthe dans le verre de service. On peut sentir, la menthe devrait être très présente.

Ensuite on remplit le verre de glace. Et on ajoute la vodka, le curaçao bleu, le jus de lime, le jus de citron, le sirop simple, l’amer Angostura et l’eau. Puis on mélange à la cuillère pour refroidir le cocktail. On décore d’une cerise à cocktail ainsi que d’un bouquet de menthe. On le sert avec ou sans paille selon notre préférence.

 

Dégustation

L’odeur de menthe est attirante. Timide et plat en bouche on remarque le gout de l’orange légèrement épicée. La finale sans amertume nous rappelle une bonne limonade fraiche. Ce cocktail est très doux et faible en intensité. Il sera apprécié par temps chaud. Il plaira à tous les amateurs de cocktails d’été style « tout inclus » !

 

Référence

Wikipedia, Blue Lagoon (cocktail), page consultée le 15 mai 2018.

Go Shindig, How to make a Blue Lagoon Cocktail Drink – Recipe, Mocktail and History, page consultée le 15 mai 2018.

Genuine Curacao Liqueur, Home page, page consultée le 15 mai 2018.