Bye Joe

Vendredi le 16 février marque le début du nouvel an chinois.  Aussi appelé nouvel an lunaire, cette fête asiatique marque le début du printemps.  C’est donc le moment idéal pour découvrir le spiritueux le plus vendu en volume dans le monde, méconnu à l’extérieur de la chine, le Baijiu!

Bye Joe

Ingrédients:

  • 3 litchis
  • 3/4oz de sirop simple
  • 1oz de jus de citron
  • 1oz de Baijiu
  • 1oz de vodka
  • Zeste de citron

Méthode:

  • Extraire la chair des litchis et les placer dans un shaker.
  • Ajouter le sirop simple et piler pour extraire le jus des litchis.
  • Ajouter le jus de citron, le baijiu et la vodka.
  • Remplir le shaker de glace et mélanger vigoureusement.
  • Déposer une grosse glace dans un verre old fashioned.
  • Filtrer au tamis sur dans le verre.
  • Décorer avec un zeste de citron et servir.

 

Histoire

Le baijiu est un alcool distillé à partir d’un vin de céréale.  Donc à la mi-chemin entre un brandy et un whisky, cet alcool typiquement chinois se boit en chine généralement cul-sec pendant le repas, un peu comme un fameux trou-normand.

Désireux de concocter un cocktail typiquement chinois pour l’arrivé du nouvel an lunaire, j’ai fait plusieurs recherches du cocktail officiel de la chine mais en vain.  J’ai trouvé quelques blogs qui présentaient de recettes à base de baijiu mais rien d’officiellement chinois comme le negroni est à l’Italie ou le mojito à Cuba.  J’ai donc décidé de développer mon propre cocktail.

J’ai commencé par me commander une bouteille de baijiu, par chance, la SAQ en ont une disponible à la succursale en ligne.  Quelques jours plus tard, j’ai donc la chance de pouvoir goûter à ce fameux spiritueux afin de l’apprivoiser.  Dès l’ouverture de la bouteille, la forte odeur a envahi la pièce.  Une chose est certaine, nous sommes ailleurs.  À la base un peu (en fait beaucoup) répugnante, la puissante odeur se laisse apprivoiser assez facilement.  La mise en bouche révèle un goût très aromatisé et finalement, très bon mais surtout très différent.  Donc une chose est claire, mon cocktail sera pour les amateurs de sensation forte mais je dois trouver un moyen de l’adoucir pour élargir la clientèle cible le plus possible.

Quelques jours plus tard, en faisant mon épicerie, je tombe par hasard sur le litchi qui est étiqueté comme étant une cerise chinoise.  J’ai donc décidé de simplement reprendre mon cocktail de base de type « sour » que j’utilise à plusieurs sauces dont le margarita et le daiquiri et de faire littéralement un baijiu au litchi.

Le cocktail est beaucoup trop fort en goût, le baijiu prend toute la place et je ne goute presque rien d’autre.  Sauf que je remarque que le citron, le sucre et le litchi ont tout de même adoucit le mélange comparé à le boire cul-sec.

Après quelques essais, je suis arrivé à la recette que je vous présente dans ce blog.  Le baijiu coupé avec de la vodka sera à mon avis sera un cocktail d’initiation idéal pour tout débutant en matière de baijiu.

 

Méthode détaillée

Tout d’abord, refroidissons notre verre de service. Pour ce faire, on remplit un verre de type old-fashioned de glace.

Sur une planche à découper, on coupe la peau des litchis afin d’extraire la chair blanche.  Attention, la peau est rigide et le fruit contient un noyau au centre.  Ce n’est pas nécessaire que le fruit soit extrait de façon esthétique, nous allons l’écraser de toute manière!

Placer la chair des litchis dans un shaker et ajouter le sirop simple.  Piler avec force pour bien extraire le jus des fruits.

On ajoute le jus de citron, la vodka et le baijiu puis on transvide la glace du verre de service dans le shaker, histoire de la récupérer!  Il est important de mélanger vigoureusement afin de bien extraire tout le jus possible des litchis.

On place une grosse glace dans le verre service et on filtre le contenu du shaker au tamis.  Le baijiu étant tellement gouteux, je n’ajoute pas d’amer pour le moment afin de bien m’habituer au goût mais surtout, pour ne pas modifier la couleur splendide du cocktail.  Décorer d’un zeste de citron.

 

Dégustation

Le litchi a généré une couleur blanchâtre unique en son genre.  On sent bien le baijiu et ses notes salée de cacao.  En bouche, on goute d’abord le litchi sur des notes citronnées.  Le baijiu embarque en finale et nous laisse une douce amertume de cacao.  On a d’abord l’impression de croquer dans le talon d’une semelle soulier noir.  Puis le goût s’adoucit et chatouille nos papilles avec des arômes uniques.  C’est un excellent cocktail pour apprendre à apprécier le baijiu!

 

Références

Chine Information, Nouvel An Chinois (2018), page consultée le 4 février 2018.

Wikipedia, Baijiu, page consultée le  28 janvier 2018.

La presse.ca, Le baijiu chinois veut s’exporter, page consultée le 4 février 2018.