Brandy Collins

Vous vous souvenez du Tom Collins que j’ai présenté en septembre ? Je vous présente aujourd’hui sa charmante épouse: Brandy Collins ! L’idée derrière ce cocktail est que si il vous reste du brandy du temps des fêtes et que vous avez le goût d’un breuvage doux et rafraichissant, ce Collins est pour vous!

Brandy Collins

 

Ingrédients:

  • 1.5oz de Brandy Français
  • 3/4oz de jus de citron
  • 3/4oz de sirop simple
  • 1 trait d’angostura
  • 4oz d’eau minérale
  • 4 gouttes d’amer à l’orange (facultatif)

 

Méthode:

  • Remplir un verre Highball de glace
  • Ajouter le brandy, le jus de citron, le sirop simple et l’amer angostura.
  • Mélanger à la cuillère
  • Allonger avec l’eau minérale
  • Laisser tomber les gouttes d’amer à l’orange dans le verre
  • Mélanger délicatement (1 ou 2 révolutions seulement)
  • Servir avec une paille

 

Histoire

Tout le monde s’accorde pour dire que le premier Collins à naitre a été le fameux Tom Collins. C’est sa naissance qui porte à confusion puisqu’il en existe plusieurs versions sur internet. Ma préférée est la suivante.

 

C’est à New-York aux États-Unis que Vincent Collins, travailleur dans le quartier des vêtements, arrondissait ses fins de mois avec un deuxième emploi de barman à la taverne Whitehouse. Nous sommes en 1850 et l’été était particulièrement chaud. Certains clients réclamaient une boisson moins lourde que le whisky. C’est à ce moment que Vincent a concocté son premier Collins qu’il a prénommé Tom parce qu’il a utilisé un gin Old Tom!

 

Le cocktail ne gagnant pas en popularité à l’extérieur de la taverne, quelques années plus tard les amateurs de ce cocktail ont conçu une blague qui consistait à dire à un homme qu’un certain Tom Collins présent dans une bar racontait des méchancetés sur sa femme. Tout le monde cherchait ce fameux Tom Collins au point où les journaux ont embarqué dans la blague qui a parcourue les États-Unis.

 

C’est Jerry Thomas qui a immortalisé le cocktail dans l’édition de 1876 de son fameux « Bartender’s Guide ». Depuis plusieurs déclinaisons de ce merveilleux cocktail ont été développées dont celle que je présente ici au Brandy.

 

Méthode détaillée

Si vous ne possédez pas de verre à cocktail Highball, l’idée est de choisir un verre qui est fait sur la hauteur. Remplissez le verre de glace avant de commencer. Ajoutez au verre le 1.5oz de Brandy, 3/4oz de jus de citron fraichement pressé, 3/4oz de sirop simple et complétez avec un trait d’amer aromatique Angostura. Ensuite mélangez à la cuillère pour refroidir le cocktail.

 

Truc: si vous n’avez pas de cuillère à cocktail, utilisez une cuillère à soupe à l’envers. En prenant la cuillère par son cuilleron, on mélange avec le manche. Ça va beaucoup mieux !

 

L’idée est de mélanger jusqu’à ce que le cocktail soit froid. Ensuite allongez avec 4oz d’eau minérale. Si vous possédez de l’amer à l’orange, aromatisez avec 4 gouttes, ce qui ajoutera un peu de complexité au cocktail.

 

Enfin donnez un dernier petit coup de cuillère, histoire de disperser un peu l’amer à l’orange et le cocktail est prêt à servir avec une paille.

 

Dégustation

Le nez sera timide et orangé. En bouche, le côté pomme verte du Brandy sortira avec des notes de clou de girofle. Plus on le boit tranquillement, plus la glace se dilue et plus le cocktail est doux.

Dépendamment du Brandy ou si vous avez utilisé un Cognac, ne soyez pas surpris si vous obtenez des notes de caramel au lieu de la pomme !

 

Références

1001 Cocktails. Tom Collins, page consultée le 8 janvier 2018.

Wikipedia. Tom Collins, page consultée le 8 janvier 2018.

Alcohol Infusion. MEET Tom Collins’ wife, Brandy, page consultée le 8 janvier 2018.